Histoire Géographie

picto-accueil

 

Lettre de rentrée

 

Chères collègues, Chers collègues,

 

En ce début d’année, nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux arrivants et, à toutes et tous, une bonne rentrée, la plus sereine possible en dépit de la situation sanitaire actuelle. Nous adressons également aux collègues qui ont obtenu une mutation ou un détachement tous nos vœux de bonne continuation et à ceux qui ont quitté notre institution une excellente retraite bien méritée.

 

Les défis relevés l’année dernière ont été nombreux, mais nos élèves ont pu compter sur la persévérance, l’exigence et la créativité de leurs professeurs qui ont continué à les accompagner en présentiel comme en distanciel et à mener des projets.

 

L'Équipe de l'inspection d'histoire-géographie

 

L’équipe de l’inspection d’histoire-géographie est en partie renouvelée cette année avec l’arrivée de Fabrice Sorba, IA-IPR d’histoire-géographie que nous avons le plaisir d’accueillir. Nous adressons de chaleureux remerciements à Sophie Lebourg qui a fait fonction l’année dernière et qui reste chargée de mission à nos côtés ainsi qu’à Elodie Sénécal-Fasquel, qui poursuit ses missions tant disciplinaires que transversales auprès de l’inspection et à l’INSPE. Nous tenons aussi à témoigner notre reconnaissance à tous les collègues qui assurent avec beaucoup de professionnalisme des missions de tutorat, de formation, de coordination et d’animation de la discipline (IAN, Webmestre) ainsi que tous ceux qui ont contribué au bon déroulement des examens. Leur collaboration nous est précieuse. Nous adressons enfin nos félicitations aux lauréats des concours de l’agrégation et du CAPES interne. Leur réussite nous réjouit. Qu’elle soit un stimulant pour les futurs candidats.

 

Les axes de travail de l’inspection s’articuleront cette année autour de trois priorités :

 

1) Poursuivre la mise en œuvre de la réforme du lycée avec une focale particulière sur l’évaluation en contrôle continu et la préparation au Grand oral.

 

Ces deux dernières années ont été marquées par la mise en œuvre de la réforme du lycée, avec pour nos disciplines, de nouveaux programmes ainsi que la création d’un enseignement de spécialité, histoiregéographie, géopolitique et sciences politiques. La suppression des évaluations communes au profit d’un contrôle continu reposant sur les moyennes annuelles des élèves invite à poursuivre le travail engagé sur l’évaluation (annexe 1). Elle nécessite plus que jamais une réflexion concertée au sein des équipes disciplinaires mais aussi des conseils pédagogiques, afin d’assurer la plus grande équité possible. Cette dynamique collective doit conduire à l’élaboration de projets partagés sur les pratiques d’évaluation dans chaque établissement. Dans l’attente des cadrages qui devraient être apportés par l’inspection générale, l’on peut d’ores et déjà réinvestir les préconisations émises lors de la dernière session du baccalauréat. Ainsi, une entrée par les compétences qui figurent dans le livret scolaire lycéen apparaît pertinente :

 

  • maîtriser des repères spatiaux et chronologiques ;
  • développer un discours construit, raisonné et argumenté à l’écrit et à l’oral ;
  • analyser et exploiter des documents ;
  • comprendre et réaliser des représentations cartographiques ;
  • mener une recherche documentaire de manière individuelle et/ou collective.

Exercées de manière critique, elles constituent le socle de l’enseignement de nos disciplines. Elles permettent en outre de pratiquer des évaluations formatives ciblées (en diversifiant les types d’exercice et en les fractionnant). Les évaluations sommatives pourront quant à elles être menées à partir de sujets communs extraits de la Banque nationale qui demeurera accessible.

Les enseignements de spécialité de Terminale ainsi que le Grand oral continuent quant à eux de faire l’objet d’épreuves à l’examen. Eminemment complexe, le travail de l’oral doit lui aussi s’inscrire dans la durée et dans le cadre de démarches pluridisciplinaires au sein des établissements. Ainsi, la formation proposée au PAF à destination des professeurs de lycée invite à prendre en compte tant les dimensions psycho-sociales que les exigences disciplinaires de cette nouvelle épreuve. Là encore, les interactions avec les collègues de collège qui préparent leurs élèves à l’oral du DNB, pourraient être fructueuses à terme, notamment dans l’optique de la construction d’une progressivité des apprentissages sur l’ensemble de la scolarité.

 

2) Approfondir un enseignement de l’histoire-géographie et de l’EMC par les compétences du collège au lycée et développer les échanges de pratiques entre pairs.

 

Afin de renforcer la progressivité des apprentissages et la continuité entre le collège et le lycée, le plan académique de formation proposera de déployer cette année sur les cinq bassins de l’académie une formation sur le travail et l’évaluation des compétences au collège, avec l’objectif de la décliner au lycée. Plus généralement, les échanges d’expérience entre collègues, quelle que soit leur forme, communautés apprenantes, lesson studies, analyse de pratique, visites informelles… constituent de puissants stimulants. Ancrés dans le réel de la classe, ils alimentent la curiosité, enrichissent les pratiques pédagogiques tout en créant du lien. C’est la raison pour laquelle, l’expérimentation « classe ouverte », modestement menée l’année dernière en DNL, sera cette année proposée à plus grande échelle. Sur la base du volontariat, des professeurs volontaires pourront accueillir, dans leurs classes, des collègues venant d’autres établissements et échanger autour de leurs pratiques. Nous reviendrons vers vous pour en préciser les modalités d’organisation. Enfin, le site disciplinaire a vocation lui aussi à être un outil de communication et de mutualisation. Nous vous invitons à l’enrichir en partageant vos ressources, vos séances et vos expérimentations. Il se dote d’une lettre numérique disciplinaire et pluriannuelle, Escales, qui vous sera adressée prochainement.

 

3) Favoriser un enseignement de l’histoire-géographie et de l’EMC contextualisé qui apprend aux élèves à penser le monde qui les entoure dans sa complexité, avec les connaissances et la distance nécessaires.

 

Les adaptations de programmes pour les classes de Terminale ont été publiées (annexe 1), elles complètent la mise en œuvre de l’ensemble des programmes. Au collège, comme au lycée, la contextualisation de l’enseignement constitue un levier pédagogique essentiel. Les adaptations peuvent aisément s’appuyer sur l’étude des patrimoines locaux dans le cadre du parcours d’éducation artistique et culturelle. Nombre de collègues ont conduit l’année dernière de remarquables projets qui ont contribué à l’ouverture culturelle et à la formation citoyenne des élèves et nous les en remercions (annexe 4).

 

L’éducation au développement durable constitue un autre levier de l’enseignement de nos discipline et d’apprentissage de la citoyenneté. Concept mouvant, le développement durable, derrière l’apparent consensus médiatique, demeure une question socialement vive qui interroge la façon dont les sociétés habitent le monde et interagissent entre elles. La politique éducative académique, au travers du développement des référents EDD d’établissement, de l’élection et de l’accompagnement d’éco-délégués dans chaque classe de collège et de lycée, encourage la mobilisation autour de cette éducation.

 

Restant à votre écoute et vous souhaitant une très bonne rentrée.

 

L’inspection d’histoire-géographie

Corinne DENIAUD

Fabrice SORBA

 

ANNEXE 1 : LES PROGRAMMES ET MODALITÉS D’EXAMEN AU LYCÉE

 

1.1 LES MODALITÉS D’ÉVALUATION DU CONTROLE CONTINU BO n°30 du 29 juillet 2021

 

L’équilibre général entre contrôle continu (40 des 100 coefficients) et contrôle terminal (60 des 100 coefficients) au sein du baccalauréat général et technologique est maintenu. Les 60% du contrôle terminal sont constitués par :

 

  • les épreuves anticipées de français en fin de classe de première (coefficient 10) ;
  • l’épreuve de philosophie (coefficient 8 en voie générale, 4 en voie technologique) ;
  • les deux épreuves pour les enseignements de spécialité suivis par l’élève en terminale (coefficient 16 pour chacune d’elle) ;
  • le Grand oral (coefficient 10 en voie générale, 14 en voie technologique).

Les 40% de contrôle continu sont répartis comme suit :

  • les langues vivantes A et B, l’histoire-géographie, l’éducation physique et sportive, l’enseignement scientifique pour la voie générale, les mathématiques pour la voie technologique, respectivement affecté d’un coefficient 6 ;
  • l’enseignement de spécialité abandonné en fin de classe de première serait crédité d’un coefficient 8 (soit la moitié des enseignements de spécialité conservés par le candidat en classe terminale) ;
  • l’enseignement moral et civique, coefficient 2. Inspection du second degré

 

La prise en compte des moyennes annuelles

 

Les 40% du contrôle continu sont calculés à partir des résultats obtenus en classe pendant les deux années du cycle terminal, pour les candidats scolaires. Ces candidats font valoir leurs moyennes annuelles sur le cycle terminal, dans les enseignements concernés.

 

  • Dans l'enseignement de spécialité suivi uniquement en classe de première, la note à laquelle est affectée le coefficient 8 est la moyenne des moyennes trimestrielles ou semestrielles de l'élève pour la classe de première.
  • En histoire-géographie, en enseignement scientifique dans la voie générale, en mathématiques dans la voie technologique, en langue vivante A et en langue vivante B, la moyenne des moyennes trimestrielles ou semestrielles de l'élève est affectée, dans chaque enseignement, d'un coefficient 3 pour la classe de première et d'un coefficient 3 pour la classe de terminale (soit un coefficient 6 pour chacun de ces enseignements sur le cycle terminal).
  • En éducation physique et sportive, la note à laquelle est affectée le coefficient 6 est la moyenne des notes obtenues par l'élève aux évaluations certificatives prévues dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF) qui vient ponctuer chaque période de formation au cours de l'année de l'examen, conformément aux dispositions de la circulaire n°2019-129 du 26 septembre 2019.
  • En enseignement moral et civique, la moyenne des résultats de l'élève est affectée d'un coefficient 1 pour la classe de première et d'un coefficient 1 pour la classe de terminale (soit un coefficient 2 pour cet enseignement sur le cycle terminal). Les moyennes sont attribuées par les professeurs, entérinées en conseil de classe, transmises aux familles dans les bulletins trimestriels ou semestriels, puis renseignées dans le livret scolaire. Dans chaque enseignement concerné, la moyenne annuelle est validée lors du dernier conseil de classe de chaque année du cycle terminal (fin de première et fin de terminale).

 

1.2 LES ADAPTATIONS DE PROGRAMMES POUR LES CLASSES DE TERMINALE

 

Les adaptations de programmes pour le lycée sont parues au Bulletin officiel n°30 du 29 juillet 2021. Adaptations des programmes d'enseignement d'histoire-géographie et de spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques dans les départements et régions d'outre-mer pour les classes de terminale, Arrêté du 15-7-2021 - JO du 27-7-2021 (NOR : MENE2121062A).

 

1.3 LES PROGRAMMES ET RESSOURCES EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-EMC ET EN HGGSP AU LYCÉE

 

Les programmes et ressources d’accompagnement peuvent être consultés sur Eduscol :

 

La prochaine session du baccalauréat ayant lieu une année paire, les thèmes 1, 2, 3 et 5 (1-De nouveaux espaces de conquête, 2-Faire la guerre, faire la paix, 3-Histoire et mémoires et 5-L’environnement entre exploitation et protection) doivent être traités prioritairement afin de préparer les élèves à l’épreuve écrite, les thèmes 4 et 6 étant abordés ultérieurement.

Les bibliothèques universitaires de La Réunion proposent des espaces et services accessibles aux lycéens, pour les accompagner dans l’apprentissage de leur « métier d’étudiant » et leur faciliter l’entrée dans le monde universitaire. A partir du mois de septembre, ils bénéficieront de la gratuité d'inscription pour les lycéens des lycées publics dans les bibliothèques universitaires et des ateliers « BU » peuvent être organisés à leur intention.

Personnes à contacter (Flyer en attache) :

Les ressources proposées lors des formations sur les nouveaux programmes d’histoire-géographie et d’HGGSP sont disponibles sur le site académique : pedagogie.ac-reunion.fr/histoire-geographie/se-former/formations-lycee.html

 

1.4 LE GRAND ORAL Bulletin officiel spécial n°2 du 13 février 2020

 

www.education.gouv.fr/bo/20/Special2/MENE2002780N.htm

 

Le grand oral en histoire géographie et le vademecum « Devenir jury au Grand oral » sont consultables sur les pages consacrées dans le site.

 

1.5 LA DNL HISTOIRE-GEOGRAPHIE

 

L’épreuve spécifique est maintenue, nous reviendrons vers vous pour préciser les modalités d’organisation et de comptabilisation de la DNL dans les futures sessions du baccalauréat (voir le BO n°30 du 29 juillet 2021, paragraphe 3A).

 

Les thématiques académiques pour les classes de Terminales en DNL allemand, anglais, chinois et espagnol (session du baccalauréat 2022) sont consultables sur le site académique.

 

Pour les classes de Seconde et Première, les professeurs sont libres de choisir les thématiques qu’ils souhaitent traiter.

 

Les échanges et les contributions des collègues qui ont participé à l’élaboration de padlets, à l’opération « classes ouvertes » alimentent une dynamique de mutualisation fructueuse.

 

ANNEXE 2 : LES RÉSULTATS AUX EXAMENS

 

Les données concernant le baccalauréat 2021 ne sont pas encore disponibles.

 

Pour le DNB, les moyennes de la session de juin font apparaître des moyennes :

 

  • en baisse par rapport à la session 2020 qui s’est déroulée sur la base du contrôle continu ;
  • en hausse pour la série générale par rapport aux sessions antérieures à 2020 ;
  • en baisse pour la série professionnelle par rapport aux sessions antérieures à 2020.

ANNEXE 3 : PLAN ACADÉMIQUE DE FORMATION 2021/2022 (formations, concours et certifications)

 

De nombreuses formations transdisciplinaires sont aussi proposées au PAF, notamment sur l’oral. Elles sont consultables sur l’onglet Gaia dans Metice ou sur le site de l’académie : https://www.acreunion.fr/personnel-carriere/la-formation-des-personnels/le-paf-mode-demploi.html

 

Télécharger le PAF Histoire Géographie 2021-2022

 

Les certifications complémentaires

 

Le Bulletin officiel n° 30 du 25 juillet 2019 définit les objectifs et les modalités de ces examens. Vous trouverez toutes les précisions nécessaires sur le site de l’académie.

 

Le CAFFA

 

Les collègues qui souhaiteraient s’engager dans la préparation du CAFFA pour exercer des missions de formateur académique doivent prendre contact avec l’inspection. Ils peuvent bénéficier d’une préparation au sein de l’académie. Le bulletin officiel n°30 du 23 juillet 2015 précise les modalités de cet examen.

 

ANNEXE 4 : ACTIONS ÉDUCATIVES

 

4.1. LE CONCOURS NATIONAL DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION

 

Depuis 1961, le Ministère de l’éducation nationale en lien avec des associations et fondations de mémoire, organisent le Concours national de la Résistance et de la déportation. Chaque année, un thème pouvant faire l’objet d’un travail pluridisciplinaire est proposé. Pour 2021-2022, il porte sur : « La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIème Reich (1944-1945) ». L’épreuve écrite déroulera dans le courant du mois de mars 2022, de même que la remise des travaux collectifs. Vous pouvez contacter Elodie Sénécal-Fasquel pour toute précision. Une documentation sera disponible sur le site.

 

Un courrier sera adressé par la DEC aux chefs d’établissement, qui précisera les dates et les modalités d’inscription au concours. Le CNRD ainsi que le concours des Bulles de mémoires et la collecte pour le Bleuet sont organisés en partenariat avec l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre.

 

Contact : Thierry Pincemaille, Directeur de l’ONACVG.

 

4.2. LE CONCOURS DE LA FLAMME DE L’ÉGALITÉ.

 

Ce concours interdisciplinaire est porté par le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage (CNMHE), et la Délégation Interministérielle pour la lutte contre Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti LGBT (DILCRAH). Le thème pour 2021-2022 est : « Travailler en esclavage ». L’inscription au concours se fait jusqu’au 10 mars 2022, directement sur le site de la flamme de l’égalité.

 

4.3. LE CONCOURS D’ÉLOQUENCE

 

La mission égalité filles/garçons de l’académie de la Réunion, en partenariat avec l'association réunionnaise : "Jeunes Aujourd'hui pour Demain", les TEAT départementaux et la fondation Eloquentia, organisent un concours d’éloquence à destination des lycéens des classes de première.

 

ANNEXE 5 : APPEL A CANDIDATURE, APPEL A COMMUNICATION, APPEL A PROJET

 

5.1 APPEL A CANDIDATURE : PROFESSEUR-RELAIS DANS LES SERVICES ÉDUCATIFS

 

La DAAC et l’inspection d’histoire-géographie recrutent :

 

 

5.2 APPEL A COMMUNICATION

 

« Nous et les autres » L'exposition « Nous et les autres », conçue par le Musée de l'Homme, est présentée dans une version adaptée aux Archives départementales de La Réunion jusqu'à la fin du mois de juin 2022. Elle circule aussi en version itinérante dans les établissements scolaires et les médiathèques de l'île, en partenariat avec le rectorat de La Réunion. Les Archives départementales et la DAAC organisent un séminaire, qui se déroulera les 17 et 18 novembre 2021 aux Archives départementales. Un appel à communications est lancé dans ce cadre, pour alimenter les journées d'études, suivant les différents axes de l'exposition.

 

5.3 APPEL A PROJET : « Former les citoyens européens de demain »

 

Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne qui s’exercera du 1er janvier au 30 juin 2, des appels à projet, des modules de formation et des initiatives concertées seront mises en œuvre (BO n°27 du 8 juillet 2021). Dans l’académie de La Réunion, le dispositif est décliné selon 3 axes :

 

  • un premier axe en faveur des jeunes, « Accompagner les citoyens européens du 21ème siècle », Promouvoir l’Europe auprès des jeunes de l’océan Indien ;
  • un deuxième axe en faveur des personnels et structures éducatives, « Soutenir l’espace européen de l’Éducation », former les acteurs éducatifs de La Réunion
  • un troisième axe, en faveur du renforcement des échanges et liens européens et régionaux, « Se retrouver et renforcer nos liens européens et régionaux », encourager les nouvelles formes de partenariats et de mobilités. Personnes à contacter pour vous accompagner dans le montage de projets : l’ERAI (Enseignant Référent à l’Action Européenne et Internationale) de votre établissement ou la DAREIC (dareic.cdm@ac-reunion.fr ou ce.dareic@ac-reunion.fr )

ANNEXE 6 : LES RENDEZ-VOUS DE CARRIÈRE

 

Les rendez-vous de carrière sont fixés aux 6ème, 8ème et au 9ème pour l’accès à la hors-classe. Les professeurs concernés sont informés par les services du rectorat via leur messagerie académique, à noter que le délai de prévenance est de 15 jours. Un document de référence destiné à vous aider dans la préparation de ces rendez-vous est à votre disposition sur le site du ministère.

 

Ces « rendez-vous de carrière » constituent des temps d’échanges privilégiés pour porter un regard réflexif sur les démarches d’enseignement mises en œuvre quotidiennement dans les classes et sur les compétences développées durant l’ensemble de la carrière.

 

Ils sont à appréhender sereinement comme une opportunité de dialogue ouvert qui porte :

 

  • les choix d’enseignement effectués en fonction du contexte dans lequel s’inscrit la séance observée, dans le respect de la liberté et de la responsabilité pédagogique de chaque professeur ;
  • les différentes facettes du métier en lien avec le référentiel des compétences professionnelles (BO n°30 du 25 juillet 2013) ;
  • le développement de carrière.