Sciences de la vie et de la terre

picto-accueil

L'évaluation spécifique des sections européennes au baccalauréat

Cette évaluation spécifique, à laquelle il faut obtenir au moins 10/20, à condition d'avoir obtenu au moins 12/20 à l'épreuve écrite de la langue choisie.

Elle vise à apprécier le niveau de maîtrise de la langue et de compétences en SVT acquis par les candidats au baccalauréat scolarisés en section européenne.

 

Elle prend en compte :

Le résultat d'une épreuve orale de langue.

Cette épreuve orale compte pour 80 % de la note globale (durée de préparation : vingt minutes, durée de l'épreuve : vingt minutes).

L'évaluation est assurée par un professeur de la langue vivante de la section et par un professeur de la DNL.

L'épreuve orale comporte deux parties :

Première partie (10 minutes) conduite dans la langue de la section, prend appui sur un document (généralement un article de presse) ou un support d'activités (vidéo, podcast ...) se rapportant à un sujet de sciences.

Sont pris en compte :

- la clarté de l'exposé et l'intelligibilité du contenu exprimé par l'élève ;

- l'aptitude à analyser et à argumenter ;

- la qualité de l'information et la culture scientifique du candidat;

- la richesse et la précision de l'expression et la correction grammaticale de la langue parlée.

Deuxième partie (10 minutes) consiste en un entretien, conduit dans la langue de la section, qui porte sur les travaux et activités effectués dans l'année, dans la DNL et, de manière plus générale, dans le cadre de la section ou de l'expérience linguistique du candidat (voyages rencontres, correspondance...)

L'entretien peut également porter sur l'ouverture européenne et les diverses formes qu'elle a pu prendre dans l'établissement (partenariat, échanges, clubs, journaux, relations internet,...).

La note sanctionnant la scolarité de l'élève dans sa section en terminale

Cette note qui compte pour 20 % de la note globale sanctionne le travail effectué en langue étrangère dans la DNL.

Elle  est attribuée par le professeur de la DNL et le professeur de langue. Elle dépend de :

- la participation orale en classe ;

- la qualité des travaux réalisés au cours de l'année ;

- la maîtrise de la langue, notamment dans le domaine de la DNL.