Sciences de la vie et de la terre

picto-accueil

 

Expédition La Pérouse

 

A la découverte d'une montagne sous-marine au large de la Réunion

 

Comprendre les enjeux d'une expédition scientifique et l'importance de la biodiversité

 

Présentation du projet

 

Du 24 octobre au 8 novembre 2019, une équipe de plongeurs d’Andromède Océanologie menée par Laurent Ballesta s'est rendu sur le Mont La Pérouse à bord du bateau scientifique La Curieuse pour filmer pour la première fois ce mont sous-marin situé dans l’ouest de La Réunion à 145 km environ.

 

Ce mont est également connu sous le nom de « Banc des 90 miles » par les pêcheurs du fait de sa richesse en poissons pélagiques.

 

Les lycées de Plateau caillou (commune de Saint-Paul), Stella (commune de Saint-Leu) et Roland Garros (commune du Tampon), le collège hyppolite Fouque (commune de Saint-Denis) et 11 écoles primaires ont participé à ce projet.

 

Détail du suivi mené au lycée Roland Garros

 

Ce projet a été mené par les enseignantes de Français, Mme Céline Hoarau, de SVT, Mme Sophie Roy avec la concours du professeur d'anglais d'anglais, M. Eric Annonier.

 

Des élèves de seconde ont été ainsi ammenés à construire un récit imaginaire, un descriptif scientifique et un explicatif en anglais. Ces éléments ont tous été publié dans le journal du lycée.

 

 

 

 

Les temps forts

 

Une étude préparatoire a été effectuée en classe

 

Les élèves ont pu visiter le navire et discuter avec l'équipage à son retour. Cette journée a fait l'objet d'un article dans le journal du lycée.

 

Le blog de l'expédition a été une source d'information cruciale pour comprendre les enjeux et le déroulement de l'expédition.

 

L'atelier du journal du lycée a offert le cadre pour la rédaction des articles publiés.

 

Le navire La Curieuse - à quai
Photo tirée du Journal du Lycée
Manger à bord du bateau
Photo tirée du Journal du Lycée

 

Les objectifs

 

Ce projet est l'occasion de comprendre les missions d’une telle expédition c’est-à-dire :

 

  • Participer à l’effort de la communauté scientifique pour la connaissance des écosystèmes de monts sous-marins de l'océan indien
  • Comprendre que ceci contribue à garantir la préservation et l’exploitation durable de ces sites importants en termes de productivité biologique et biodiversité marine
  • Identifier l’importance de la ZEE (zone économique exclusive) de La Réunion en termes d’intérêt patrimonial (biodiversité) et économique (pêche)
  • Contribuer à la sensibilisation des citoyens aux menaces liées au changement global du domaine marin

 

D'autre part, les élèves ont pu comprendre et quantifier l'importance de la biodiversité spécifique et écosystémique et comprendre l'importance de la gestion des écosystèmes et les effets des pratiques humaines sur la biodiversité. Ces éléments sont des points importants dans la formation du futur citoyen et ont une place privilégiée dans le programme de seconde en SVT.

 

De plus, pour faire des liens entre recherches scientifiques, aventure humaine et littérature, l'étude d'une œuvre romanesque de Jules Verne a été menée en parallèle dans le cadre des cours de français. Le choix s'est porté sur Vingt mille lieues sous les mers (préparant ainsi l’œuvre au programme du bac de français 2021 : Voyage au centre de la terre du même auteur).

 

 

Les productions

 

Les articles publiés dans le journal du lycée sous la forme d'un dossier intitulé "La soif de découverte", comprenant les articles suivants :

 

  • Voyage vers un nouveau monde
  • The expedition "Mont La Pérouse"
  • La Curieuse vers La Pérouse
  • La présentation du projet

 

Consulter les articles

 

 

Bilan

 

Cette étude a été accueillie très favorablement par les élèves comme le prouve la conclusion de leur article sur la présentation du projet : "Après de longues minutes de questions et de réponses, la classe dut repartir au lycée, la tête pleine de souvenirs et de témoignages. Cette expédition était une grande chance pour les élèves!"

 

Ce projet a été l'occasion pour les élèves de 2nde d'appréhender plus concrètement la notion de "biodiversité" incluse dans leur programme officiel de SVT. De même, ceci contribue à suivre une campagne d'étude, de renommée internationale, sur la biodiversité de nos eaux territoriales locales. Enfin et surtout, à travers cette collaboration pluridisciplinaire, les élèves donnent du sens aux apprentissages en les réexploitant dans différents domaines.

 

La cohérence et la transversalité des savoirs en font ressortir l'intérêt pour eux.