SBSSA

picto-accueil

Actualités des S.B.S.S.A Académie de la Réunion

 

Sanitaire et sociale CAP AEPE :

 

Les compétences psychosociales s'invitent au volcan !

Nous vous invitons à lire le témoignage d'une enseignante de SVT, Perrine Van Hecke, qui a transformé ses sorties pédagogiques grâce aux compétences pyschosociales !

"Quand j’arrive au collège Paul Hermann en 2007, l’équipe en place me met au parfum : tous les 4° vont au volcan chaque année dans le cadre du cours de SVT, en général 9 à 10 classes dont deux 4° segpa.

 

Je comprends alors que c’est une vraie institution et je m’y attelle ! En effet, la plupart des élèves des quartiers de Ravine Blanche et de Joli Fond, deux quartiers prioritaires de la ville, n’ont que peu d’occasion de découvrir leur île et sa beauté. Nous sommes en REP+.

 

Mais, d’année en année, je constate qu’avec les collègues, on s’épuise à mener une sortie de terrain avec 5 à 7 arrêts pédagogiques où l’énergie pour capter et garder l’attention du groupe sur le plan scientifique est énorme et le bilan cognitif faible ! Je ressors de ces journées dépitée, fatiguée et insatisfaite.

 

 

 

A partir de ce constat, grâce à mes formations sur les compétences psychosociales et avec l’aide de ma collègue Christelle Chapelain forte d’une formation ERASMUS en Islande sur « enseigner à l’extérieur en développant les CPS en contexte mixte», j'ai décidé cette année de repenser cette sortie de fond en comble. Finalement, même si le chapitre de SVT se nourrit des observations concrètes sur le terrain, des objectifs d’apprentissage sous-jacents sont à mes yeux bien plus prioritaires !

 

 

 

Donc concrètement, à chaque arrêt (ex : devant le panorama de la Vallée de la Rivière des Remparts ou encore dans la Plaine des sables), les élèves sont invités à prendre le temps de réfléchir sur leur ressenti sensoriel et émotionnel, à poser des mots sur ce qu’ils vivent dans l’instant, d’abord individuellement sur une ardoise puis à le partager au groupe si besoin. Ensuite, après une pause scientifique d’explication (sans livret à remplir), les élèves participent à d’autres activités CPS : jeu de cohésion de groupe, jeu de connaissance de soi et des autres (« les 5 choses importantes sur mes 5 doigts), activité des cartes forces à offrir à son binôme, jeu d’attention et de connexion en groupe. Les professeurs (dont certains formés aux CPS dans le cadre du projet UNPLUGGED) accompagnent et participent aux différentes activités ! Chaque « moment CPS » est conclu par un temps réflexif.

 

 

 

Les journées (toujours énergivores!) sont surtout marquées par des rires et de l’enthousiasme, de l’engagement. Le débriefing de retour en classe fait plaisir : nos élèves ont ressenti et exprimé des émotions variées, les ont partagées, ont appris à mieux se connaître, à créer du lien avec l’autre y compris avec les adultes. Ils ont vécu pour la plupart les moments en conscience qui ont permis de développer une ou plusieurs de leurs CPS.

 

 

 

Voici quelques témoignages d’élèves !

 

Je remercie aussi mes collègues de SVT C. Chapelain et V. Kurtz qui m’ont suivie et mes collègues accompagnateurs qui nous ont fait confiance!

 

 

 

Je vous invite à tenter l’aventure des CPS en sortie, qui améliore la relation pédagogique et le climat scolaire, pour finalement mieux entrer dans les apprentissages !"