SBSSA

picto-accueil

Actualités des S.B.S.S.A Académie de la Réunion

 

Sanitaire et sociale CAP AEPE :

 

Les compétences psychosociales : focus sur les émotions !

Les compétences émotionnelles sont l'une des grandes familles des compétences psychosociales de la classification définie par Santé Publique France.

 

Elles désignent la capacité – mise en pratique – à identifier, à comprendre, à exprimer, à gérer et à utiliser ses émotions et celles d’autrui. Elles jouent un rôle essentiel dans la santé mentale, la santé physique, la performance au travail et les relations sociales.

 

Afin de parvenir à réguler ses émotions, il est nécessaire de mieux les connaître et de comprendre leur nature et leur fonction.

 

Voici un article, qui nous l'espérons, vous éclairera !

 

Une émotion est un état interne affectif en lien avec les besoins psychologiques, qui vient en réponse à un évènement (interne ou externe) et permet de « mettre en mouvement » l’organisme afin qu’il puisse préserver son équilibre psychologique et sa survie. Une émotion comporte différentes caractéristiques associées à sa nature et à sa fonction.

 

 

 

Les émotions ont des composantes internes, et externes ; elles sont interreliées aux cognitions et aux pensées.

 

L’émotion est une réponse de l’organisme face aux besoins psychologiques. Elle transmet des informations essentielles pour maintenir l’équilibre psychologique de la personne. Elles ont ainsi une fonction de « messagers » et de guides. C'est ainsi que les émotions désagréables sont ressenties lorsque les besoins psychologiques ne sont pas satisfaits et que les émotions agréables ressenties lorsqu'ils sont satisfaits.

 

 

 

Jacques Lecomte la définit ainsi : « Une émotion est une réaction de l’organisme à un événement extérieur, et qui comporte des aspects physiologiques, cognitifs et comportementaux. » (Introduction à la psychologie positive, Dunod, 2014).

 

Mais alors… Qu’en faire ? La régulation émotionnelle se compose de plusieurs étapes.

 

1) Identifier ses émotions représente la capacité à percevoir, en s’appuyant sur les sensations corporelles présentes, et nommer de façon adéquate ses émotions. Cette étape nécessite de développer un vocabulaire émotionnel suffisamment riche.

 

2) Comprendre ses émotions nécessite de faire le lien entre l’émotion ressentie et le besoin psychologique satisfait ou insatisfait.

 

3) Exprimer ses émotions : implique de trouver les mots justes pour l’exprimer. La formulation doit être ajustée aux destinataires, à la situation et au contexte (culturel) tant au niveau de sa forme que de son contenu. L’utilisation de « message-je » permet d’exprimer de façon constructive ses émotions.

 

4) Réguler ses émotions : c’est le moment de transformer l’émotion en un comportement approprié. Comme le dit Laure Reynaud (Développer les compétences sociales et émotionnelles, Retz, 2022), « […] si nous n’avons pas le contrôle sur l’émotion que nous ressentons, nous avons le choix de la réponse que nous allons y apporter. ». Gérer ses émotions, notamment les émotions difficiles, nécessite d’une part, de pouvoir moduler l’intensité et les conséquences des émotions désagréables telles que la colère, la tristesse et la peur afin de ne pas être submergé par elles et d’autre part de savoir porter attention aux émotions agréables telles que la joie, l’amour, l’enthousiasme.

 

 

 

Voici des sketchnotes pour en savoir plus sur les émotions de base !

 

 

 

Vous souhaitez en savoir davantage et développer vos compétences émotionnelles, alors engagez-vous dans le parcours de formation sur les compétences psychosociales. Dans le module 2, une journée est dédiée aux compétences émotionnelles !

 

 

 

Quelques ressources :

 

  • Une vidéo sur les émotions
  • Mikolajczak M. Les compétences émotionnelles. 2014.