pedagogie.ac-reunion.fr

picto-accueil

Une classe défense et sécurité globale au lycée Hinglo

Le lycée Jean Hinglo au Port a accueilli mercredi 4 novembre 2020 la cérémonie de signature par le Trinôme académique de la convention de partenariat qui officialise la création de la première classe défense et sécurité globale dans un lycée, en lien avec la Marine nationale.

La rectrice Chantal Manès-Bonnisseau a encouragé l'implication des élèves et des enseignants dans des projets relevant de la Défense
Les 16 lycéens de la classe défense et sécurité globale du lycée Jean Hinglo
La convention de partenariat créant la classe défense et sécurité globale a été signée par le Trinôme académique
La classe défense et sécurité globale du lycée Jean Hinglo entourée par l'ensemble des partenaires du projet

L’académie compte cette année 10 classes défense et sécurité globale : 9 en collège et la 10ème au lycée Jean Hinglo au Port. Les chefs d’établissements et les équipes pédagogiques témoignent d’un impact très positif du dispositif sur les élèves et la classe. Les classes défense et sécurité globale apportent, en effet, un cadre structurant et stimulant qui a des effets sur la motivation, le comportement et l’appétence scolaire des élèves. S’appuyant sur un enseignement concret, elles donnent du sens aux apprentissages tout en valorisant l’implication des élèves.

 

 

 

Entre le 2 et le 5 novembre, ce sont pas moins de 3 classes défense et sécurité globale qui sont créées cette année dans des établissements scolaires de l'académie : au collège Mahé de Labourdonnais, en lien avec le SDIS, au collège Mille Roches en lien avec la Police nationale, et au lycée Jean Hinglo.

 

 

 

Mise en place en partenariat avec la Marine nationale, cette classe défense accueille 16 filles et garçons de différentes classes de seconde, qui étaient présents lors de la cérémonie de signature de la convention de partenariat par la rectrice de région académique Chantal Manès-Bonnisseau, le général Yves Metayer, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien, le président de l’AR27, Bernard Hay, le capitaine de vaisseau Arnaud Paquet et le proviseur du lycée, Jean-Marc Spampani.

 

 

 

La classe défense et sécurité globale du lycée Jean Hinglo est encadré par un enseignant d’histoire-géographie M. Bénard et un enseignant de mathématiques, M. Savigny. Pour les lycéens volontaires qui ont fait le choix de la rejoindre, le partenariat avec la Marine nationale sera un levier dans l’orientation des élèves, tous désireux de découvrir de nouveaux métiers, en lien avec la Défense nationale. Tout au long de l’année, des temps de rencontres et d’échanges entre les élèves et les militaires seront organisés. Ils offriront aux élèves l’occasion de partager une expérience riche et constructive auprès de militaires incarnant l’engagement et les valeurs citoyennes, et auxquels ils pourront s’identifier.

 

 

 

La rectrice a félicité les élèves pour leur engagement, leur curiosité et leur créativité mise au service de l’intelligence collective. Parmi les 16 lycéens impliqués dans le projet, 3 avaient déjà participé à la classe défense et sécurité globale du collège l'Oasis avec la Marine nationale lorsqu'ils étaient collégiens.