pedagogie.ac-reunion.fr

picto-accueil

Première visite de l’année scolaire dans l’académie pour le ministre de l’Éducation nationale

Lundi 19 août 2019, le ministre de l’Éducation et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer était dans l’académie pour deux journées très denses, consacrée aux priorités de la rentrée. Après une première journée consacrée au primaire, au développement durable et à l’enseignement professionnel, le ministre a été rejoint le lendemain par Sophie Cluzel, la secrétaire d’État chargée des Personnes Handicapées, venue se rendre compte de la mise en place du service académique de l’école inclusive.

Séance de co-enseignement en anglais en maternelle
Au lycée Lepervanche, le ministre échange avec un élève
Déjeuner avec des élèves au collège de la Pointe des Chateaux
Des échanges fructueux avec les acteurs impliqués dans le PIAL de l'école Les Girofles
Le ministre échange avec des élèves du collège Pointe des Chateaux
À l'école Primat, les ministres dialoguent avec l'équipe de l'UEMA et des parents d'élèves
Au centre Kélonia, des écoliers, collégiens et lycéens engagés dans le développement durable présentent au ministre les projets  menés pendant l'année scolaire
Le ministre avec une élève d'un CP dédoublé à l'école Paul Salomon 2
Les élèves de l'école du centre de Saint-Leu présentent au ministre des activités scientifiques réalisées dans le cadre de la gestion de leur aire marine éducative
À Grand-Îlet, le ministre est accueilli par des parents d'élèves
Les élèves de Grand-Îlet sont satisfaits de leur nouvelle école bio-climatique
À l'école José Barau, Kylian a témoigné sur son parcours réussi en ULIS TSLA

Dès sa descente d’avion, Jean-Michel Blanquer s’est rendu à l’école maternelle Françoise Mollard, située en réseau d’éducation prioritaire renforcée (REP+), dans le quartier des Camélias à Saint-Denis. L’école accueille cette année 308 élèves répartis dans 13 classes. Le ministre a été accueilli en chanson par les élèves qui ont entonné « Je vais à l’école » de Jacqueline Farreyrol, mêlant des paroles en français, en créole et en anglais.

Le « petit-déjeuner à l’école » qui a ouvert la matinée a été suivi pour les élèves de deux classes de grande section par une séquence d’initiation à l’anglais pleine d’entrain, co-animée animée par deux enseignants.

Jean-Michel Blanquer a ensuite rencontré l’équipe éducative et des parents d’élèves, qui participent à un projet expérimental «École de la confiance et du respect pour une scolarisation réussie ».

Le ministre s’est ensuite rendu à Saint-Louis, à l’école élémentaire Paul Salomon 2. Également située en réseau d’éducation prioritaire renforcée, l’école accueille 395 élèves  répartis sur 23 classes. Après un accueil en musique et en chansons, le ministre a assisté à des ateliers mathématiques, dans une classe de CP dédoublée. La rencontre avec l’équipe éducative qui suivait, a permis au ministre d’avoir un premier retour très positif des enseignants de CE2 qui accueillent pour la première fois à cette rentrée des élèves ayant bénéficié d’une scolarité en CP et en CE1 dédoublés. Ils sont très satisfaits d’avoir des élèves qui savent tous lire (alors que ce n’était pas le cas les années précédentes), qui sont habitués à travailler dans le calme.

La suite de la visite a amené à Kélonia à Saint-Leu, où des élèves et des enseignants l’attendaient pour lui présenter les projets qu’ils ont menés l’année scolaire dernière dans le domaine du développement durable : la plantation d’arbres dans des établissements scolaires, des ruchers pédagogiques au lycée Leconte de Lisle, une aire marine éducative pour l’école du centre de Saint-Leu, le premier forum académique des éco-délégués organisé en mai dernier.

L’après-midi s’est poursuivie au lycée professionnel Léon de Lepervanche au Port, où les élèves et leurs professeurs étaient répartis dans différents ateliers de découverte et de présentation des spécialités présentées aux élèves de secondes lors de la semaine d’intégration. L’occasion également de présenter le nouveau BTS technico-commercial nautisme et services associés qui préfigure le lycée de la Mer.

De retour à Saint-Denis, le ministre a terminé sa première journée au rectorat, où une rencontre avec une intersyndicale était organisée, ainsi qu’une réunion de travail avec des chefs d’établissement porteurs de projets de campus d’excellence.

Mardi 20 août, après une rencontre avec les représentants des associations de parents d’élèves, le ministre de l’éducation nationale a rejoint la secrétaire d’État aux personnes handicapées à l‘école Les Girofles à Saint-Benoît, qui fait partie des 14 écoles et établissements scolaires ayant mis en place depuis un an pôle inclusif d’accompagnement localisé. Après un passage dans une ULIS, ils ont longuement échangé avec l’équipe pédagogique, des parents d’élèves en situation de handicap, ainsi que des représentants de l’association laïque pour l’éducation, la formation, la prévention et l’autonomie (ALEFPA) qui met en place à cette rentrée la première équipe mobile d’appui médico-social financée par l’Agence régionale de santé.

C’est l’école José Barau à Sainte-Suzanne qui a ensuite accueilli Jean-Michel Blanquer et Sophie Cluzel. Ils ont visité l’une des ULIS de l’académie dédiées aux troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA), avant de rencontrer l’ergothérapeute qui dispose d’un local dans l’école afin de travailler avec les élèves selon leurs besoins sans qu’ils aient à perdre trop de temps en déplacements pour des séances de rééducation. La réunion d’échanges qui a suivi avec l’ensemble des acteurs impliqués (l’équipe éducative,  l’équipe du centre médico-psycho-pédagogique, les parents d’élèves) a permis de mettre en évidence l’importance d’un travail en étroite collaboration entre enseignants et professionnels du CMPP pour lune identification précoce du ou des troubles à l’origine des difficultés d’apprentissages et la mise en place, au sein même de l’école, de l’accompagnement thérapeutique adapté. Le témoignage le plus touchant a été celui de Kylan, qui a fait cette année sa rentrée dans un CM2 ordinaire, après un parcours de scolarisation réussi dans la classe ULIS.

En fin de matinée, c’est à l’école Primat à Saint-Denis, qui accueille l’unité d’enseignement autisme en maternelle, que se sont rendus les ministres, pour échanger avec l’équipe et des parents d’élèves.

La dernière visite du ministre Jean-Michel Blanquer l’a ensuite conduit au coeur du cirque de Salazie, pour l’inauguration de la toute nouvelle école de Casabois à Grand-Îlet. De nombreux parents qui s’étaient déplacés pour l’événement ont ensuite longuement débattu avec le ministre sur différents sujets touchant à la scolarité de leurs enfants.